Corail

Les coraux vivent généralement en colonies d'individus qui sont des « superorganismes ». Les individus sont nommés « polypes ». Chaque polype sécrète son propre exosquelette (près de la base et tout au long de sa vie) ; selon les espèces, cet exosquelette est soit dur (à base de carbonate de calcium), soit mou et protéinique. Chaque colonie forme ainsi un « squelette colonial » plus important et durable, dont la forme est propre à l'espèce, à partir de minéraux prélevés dans l'océan.

Un récif corallien ou barrière de corail est une structure naturelle bioconstruite à l’origine de laquelle sont essentiellement les coraux. La plus grande de ces formations, la grande barrière de corail, au large des côtes australiennes, s’étend sur quelque 2 000 km

Là nous sommes aux Philippines.
Non personne n’a tracé au feutre des traits sur ce petit animal aux branchies à nu.. Nudibranche

crevette

 les sarcophytons dit « sarco » dans le jargon des récifalistes, font partis de la grande famille des ‘coraux cuirs’ (lobophytum, alcyonium, sinularia, cladiella entre autres) Ce sont des coraux à croissance rapide.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.