Immigration et ONU

Quelques lectures, après un Jeudi Matin à la préfecture de Bobigny. Les conditions d’attente pour les personnes qui veulent immigrer en France peuvent être améliorer.

Files d’attente interminables à l’extérieur, absence d’abri et trafic de place, 5 euros la place en début de file. La régulation de l’entrée est faite avec tact et autorité, le personnel est trop peut nombreux mais efficace et stoïque. Peut souriant et sous pression ils sont serviables et fermes sans excès. Une fois à l’intérieur, la régulation faite à l’extérieur permet d’avoir de bonne condition d’attente aux guichets. En fait, il manque peu de chose pour rendre les conditions acceptables.

Tableau d’appel

J’ai pour stratégie de ne pas regarder les informations aux travers des médias français, souvent je loupe des événements mais j’évite en général les effets de boucle et chambre d’écho.

Ce jour là, une rapide revue de l’actualité en France me montre qu’un jour plus tôt des associations manifestaient pour dénoncer les conditions de prises de rendez-vous et les files d’attentes cyber de plusieurs mois. Le lendemain l’assemblée papotait sur l’immigration.

7h45 bobigny

Voici donc quelques lectures autour de ce thème, la contribution à l’effet écho.

Vues ONUSIENNES

Contrairement aux idées reçues, les réfugiés, demandeurs d’asile et déplacés se trouvent généralement dans des pays en développement et ces pays ont besoin d’un soutien international plus substantiel et plus durable, a déclaré le chef du Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), Filippo Grandi, à l’ouverture, ce 7 Octobre 2019 à Genève, de la 70e session du Comité exécutif de l’agence onusienne.

Il y a toujours pire

A l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre la traite des êtres humains

Inedutable ?

Pourtant le monde est de moins en moins dur et la condition humain s’améliore, ne parlons plus de nous, pauvres nantis.

17 objectifs pour sauver le monde

Les objectifs de développement durable developpement-durable/

nous donnent la marche à suivre pour parvenir à un avenir meilleur et plus durable pour tous. Ils répondent aux défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés, notamment ceux liés à la pauvreté, aux inégalités, au climat, à la dégradation de l’environnement, à la prospérité, à la paix et à la justice. Les objectifs sont interconnectés et, pour ne laisser personne de côté, il est important d’atteindre chacun d’entre eux, et chacune de leurs cibles, d’ici à 2030.

Ce mois -ci Zéro Faim

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.