Un dimanche à Paris

Lever tard, corvée de repassage et autre petits travaux. Petit tour en vélo au bois de vincennes, puis direction Paris, un café théâtre Coup de foudre à Colombes.

En passant par l’hotel de Sully.

Délire limonade detox au café des amis non loin du Point Virgule. Paradoxal dans un Café où Renaud s’avina très longtemps. Quelques mots de lui simple:

Hier au Rendez-vous des amis Hou là là je m’suis mis minable Putain d’muflée que j’me suis pris Pochtron Renaud. A cette époque Lanvin et Coluche frequentent cet établissement. Pour en savoir plus sur les années 70 visitez Renaud à Paris. J’avais 8 ans et je ne savais rien, seul Brassens et le Boléro de Ravel habitaient mon univers Musical.

Les vins aux verres semblent très divers, le Rendez-vous des Amis n’est plus fréquenté par des bandes d’artistes et la patronne, Madame David, a pris sa retraite. Le restaurant et le bar sont toujours là et proposent des plats français traditionnels, qui valent bien une petite halte. Aujourd’hui, La rue sainte croix de la Bretonnerie est devenu une rue très animée et plus vraiment populaire malgré ses couleurs bariolées du Marais.   

Mon bistrot préféré, quelque part dans les cieux
M’accueille quelquefois aux jardins du Bon Dieu
C’est un bistrot tranquille où il m’arrive de boire
En compagnie de ceux qui peuplent ma mémoire
Les jours de vague à l’âme ou les soirs de déprime
Prés de quelques artistes amoureux de la rime
Je vide deux trois verres en parlant de peinture
D’amour, de chansonnettes et de littérature

Puis il est temps de rejoindre le Point Virgule et allez voir ce spectacle qui s’avère respectable.

Coup de foudre à Colombes.