Agilité sans changement

Sauf que cela ne se produit jamais, personne ne l’améliore, sans sponsor tout dépérit vite. De plus les essais loupés ne semble pas culturellement acceptables.

En quoi est-ce une qualité d’échouer vite si nous n’apprenons rien? Il s’agit juste de ne pas pratiquer d’acharnement, le fameux learn fast.

Une négligence dans la courbe d’apprentissage qui génère un gaspillage énorme: fonctionnalités inutilisées et autres travaux qui n’aboutissent jamais. Some of us call it fail fast.

L’art de s’agiter sans se tromper : Si tu as peur partage ta peur, plus rien ne bouge. Demandez à tous de ne plus rien faire à moins d’être 100% de ne pas pouvoir s’en passer et de ne perturber en rien la production.

Est-ce vraiment utile et est ce que tu es vraiment sûr de maîtriser? Vraiment tout les ingrédients sont là pour ne plus bouger, le principe de précaution, pourtant marcher n’est pas autre chose que des chutes successives maîtrisées.

Sad is born again, faire avec et ne changer que pour des états maitrisés, puisque tout à nouveau c’est figé, il est probablement temps pour moi bouger.

Il me semble que la transformation va être plus complexe que prévu et impose de passer sur une production toute neuve…

Published by outpath

Traveling around asia

%d blogueurs aiment cette page :