Good time 2019

Vol peu agréable, mon expérience de la rudesse des indiens ne fait qu’empirer. Le mélange indien et l’islam plus le comportement des hommes vis à vis des femmes me rend mal à l’aise. Ca et la fatigue, poussent à leur limite mes capacités de bonne humeur face aux Mamak, mauvais point pour moi, sourire de tout est la solution pour passer un bon moment.

Je ne suis pas fait pour les voyages.

Arrivée à 22h30, passage de l’immigration en premier, puis attente de mes bagages 39 minutes au moins. Pas de wifi aéroport sans numéro local, je pars en quête d’une carte 3G apres avoir retiré 1000 roupis à l’ATM.

Trop tard, à 23 heures, pas moyen d’avoir une carte, les bureaux sont fermés. Malgré la présence du personnel et des portes ouvertes, le panneau ‘Closed’ annonce un état irevocable jusqu’à demain.

Je vais donc me rendre à l’hôtel sans béquilles électroniques.

Je me dirige vers le bon vieux comptoir d’information, un jeune homme me montre le téléphone sur le comptoir et me dis d’appeler l’hôtel.

Comme un corèen utilise déjà le téléphone indiqué, je patiente, puis alors que la conversation prend fin, ke garçon s’agite et m’indique qu’il appelle l’hôtel pour moi.

C’est bon, je dois patienter, une personne viendra me chercher d’ici 25 minutes. J’ai à peine de me retourner qu’une persone UI resort me demande mon nom en consultant sa liste.

Si j’avais regarder les tablettes lors du débarquement j’aurais gagné du temps….

Le mode indépendant a ses limites, surtout aux Maldives.

Bref, je dois attendre la navette hotel qui me coûtera 12$, un chinois et son fils, un couple de jeunes Japonais m’accompagnent dans le processus de checkin de l’hôtel qui est particulier.

On passe par un comptoir où sont enregistrés les passeports, on nous indique à quelle heure le taxi nous ramènera vers le vol ou le bateau pour notre vraie destination. Une fois le processus d’enregistrement terminé, on remonte dans le minibus direction les chambres.

Pas de wifi, je suis comme un couillon car mon billet est sur le Cloud… Après un temps infini je fini par disposer du document… je fais une capture d’écran au cas où.

Puis le soleil se lève et ca va aller.

12$ c’est Maldives

Il est temps d’embarquer pour Dharavandhoo..

La suite bientôt

unpleasant Flight, experience of the Indian peoples harshness and rudeness became worse than previously. The mix with Islam indian behaviour and relations between men towards women makes me uncomfortable.

This and fatigue, push to theirs limit my ability to cheerful face Mamak, bad point for me, smile is the solution to spend a good moment.

Publicités

One Reply to “Maldives arrivée”

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :