Question de timing

Des voiles neuves 

Pas mal de petites réparations et toujours coincé par in avis de vent fort  annoncé. Vu que quand les conditions sont modérées au sens Australien du terme, je suis dejâ pas fier en mer, j’ai préféré avancé par la voie intérieure.
C’est jolie, paisible et surtout très fatiguant car il faut suivre un chenal matérialisé par des bouées de part et d’autre avec des hauteurs d’eau inférieure à mon tirant d’eau à marée basse. 
Des bancs de sables dont la position est incertaines .. 
Bref c’est  un peu compliqué au départ avec des courants de marées qui avoisinent les 3 noeuds. Plus le vent opposé pas très rigolo. 
Donc on s’arrête après seulement 6 heures de  navigation  au moteur et à contre courant de marée montante

Australia karragarra island

Sur le chemin il n’y a des usines de crevette, des aigles et une quantité impressionnante d’oiseaux en tout genre.


Il ne reste plus qu’à attendre que la tempête passe 
Ça va on est bien amarré, des rafalé Max de  60 km /h c’est pas encore trop mais ça risque de durer 🙁  plus de 2 jours… 
Les jours passent et les chances d’arriver à temps à Cairns s’amenuisent . Plan b s’arrêter à Brisbane mette le bateau à l’abri et en vente et aller se la couler douce en Asie en attendant … C’est extrême après à peine 1 mois de navigation mais bon, si t’es pas doué il faut assumé. La perspective de cette solution m’apaise même si c’est  triste après seulement 1 mois. Autre alternative faire appel à la communauté pour trouver un équipier expérimenté et tracer direct vers Cairns.
Je sais que demain est un autre jour, les journées loin de la mer ont raison de ma détermination. 

2 Commentaires

  • hello, sale temps = baisse de moral c normal , faut pas se laisser abattre !! pensez a ce que vous allez trouver plus au Nord , c si difficile de trouver des équipiers pour remonter ou traverser vers la Nouvelle Caledonie ? – sinon faites aussi un break d'une semaine à terre pour souffler un peu – Courage – Fred

  • Merci Frédéric, le moral va avec le temps en effet et la difficulté qui l’accompagne. Au dela des conditions il s'avere qu'à partir du 30 octobre mon assurance ne me permet pas d'être couvert si je ne suis à au dessus de Cairns pour faire court. Du coup passer par la nouvelle Calédonie me paraît pas le plus court chemin pour le nord. Mais je me trompe peut être. Pour l'instant une tempête annoncée dans le secteur de Cleveland nous oblige à rester à Raby bay Marina très jolie même sous la pluie et avec le bruit du vent anonnoncant la tempête. Bref trois jours de terre quasi obligatoire avec des rafales de 50 noeuds annoncèes ça me pousse à la prudence. Après je regarde quoi faire pour aller au plus vite. Je veux ou voudrais passer par les Whitsunday même si ce n'est pas la bon e saison. Ensuite il faut que j'aille vite car vents se renversent fin octobre et sont alors nord ce qui ne m'arrangerait pas . En plus il y pas mal de catastrophe en Papouasie nouvelle Guinée et en Indonésie ce qui me fait m'interroger sur la destination meme.